Slideshow image

[in English]

Je pourrais écrire des pages pour relater toutes nos expériences et observations vécues lors de notre récent voyage missionnaire à court terme en Guinée, en janvier 2017.

Toutefois, ce qui nous a marqués le plus, c’est les gens dynamiques et passionnés que nous avons rencontrés. J’aimerais vous en présenter quelques-uns.

Désiré est un jeune pasteur animé d’une passion unique pour l’Église guinéenne. Il aspire à la voir formée et engagée dans une vie de mission afin d’apporter l’Évangile aux gens les moins atteints de son pays. Il nous a accueillis comme des rois dans sa maison. Il nous a parlé de la nécessité pour les croyants de la religion majoritaire de saisir la puissance de Jésus-Christ qui se manifeste par des guérisons et des paroles prophétiques communiquées afin de conduire à la foi.

Je ne peux oublier cette merveilleuse famille avec qui nous avons joué au soccer. L’un de leurs jeunes garçons ne pouvait se joindre à la partie en raison d’une blessure au genou. Naomi et Jesse ont intercédé pour lui au nom de Jésus, et après trois fois, la douleur a complètement disparu. Il s’est joyeusement lancé dans la mêlée avec le reste de la bande. Nous prions afin que cette petite expérience puisse représenter une semence de la grâce de Dieu dans cette famille.

Que dire de Fifi et Henriette, deux femmes qui œuvrent passionnément jour après jour pour le Royaume, soit dans la prison ou dans les ateliers qu’elles animent ? Elles enseignent aux femmes de nouvelles compétences qui les aideront à obtenir un revenu supplémentaire. Elles mobilisent les femmes chrétiennes afin qu’elles portent l’Évangile aux femmes de la religion majoritaire. Elles ont un impact très significatif sur les personnes qui les entourent. Henriette accueille régulièrement des femmes qui ont besoin d’être relogées après qu’elles donnent leur vie à Jésus.

Fatima, une femme de soixante ans, est devenue disciple de Jésus à l’âge de 43 ans. Elle m’a grandement inspiré par son engagement envers Christ. Il y a quelques années, elle menait son petit-fils malade à un hôpital de la mission. Elle-même, atteinte d’un ulcère gastrique qui la harcelait depuis 25 ans, a reçu la guérison immédiate quand un évangéliste qui se trouvait là a prié pour elle. Sans plus attendre, elle a accepté Christ dans sa vie. Au cours des années qui suivirent, elle a vécu sous une persécution constante dans sa propre maison. Maintenant, elle fait partie de ce groupe de femmes mobilisées en Afrique de l’Ouest qui veulent rejoindre les peuples non atteints pour Christ.  

Et enfin, quelques merveilleux travailleurs internationaux nous ont accueillis, dont Colette Beaudais, une femme courageuse et remplie de foi. Elle œuvre en Afrique depuis 20 ans. Elle conduit son véhicule tout-terrain sur certaines des pires routes jamais vues, mais son cœur se brise lorsqu’elle parle de la souffrance de ceux qui l’entourent. En cherchant des mots pour décrire Colette, forte et tendre me viennent à l’esprit. Quel encouragement immense avons-nous trouvé en constatant l’œuvre parfaite de Dieu qui l’a déployée exactement au bon endroit !

La Guinée est un beau pays, et nous y avons vu des choses spectaculaires.

Surtout, nous sommes revenus remplis d’amour pour ces gens et une appréciation pour la capacité toute particulière des membres du Corps de Christ, dans leur diversité, d’entrer en relation.

---

En apprendre plus

Découvrez ce que l’Alliance chrétienne et missionnaire au Québec déploie comme effort pour encourager la mission mondiale ici