Slideshow image

[in English]

Bonjour à vous tous, j’aimerais prendre ce moment pour vous souhaiter une bonne année. Que le Seigneur vous bénisse abondamment dans tous les domaines de votre vie !

J’espère que vous avez passé de belles fêtes et de bons moments avec vos proches. Souvent, nous prenons des résolutions pour la nouvelle année, mais ce n’est pas toujours évident de s’y tenir. Alors, moi je n’en fais plus. Mais des résolutions pour mieux suivre notre Seigneur et lui obéir sont une bonne chose.

Je vous propose donc deux passages qui pourraient nous aider à marcher sur le bon chemin:

« On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; et ce que l’Éternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu » (Michée 6.8).

« La charité est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n’est point envieuse ; la charité ne se vante point, elle ne s’enfle point d’orgueil, elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s’irrite point, elle ne soupçonne point le mal, elle ne se réjouit point de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité ; elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. La charité ne périt jamais » (1 Cor. 13. 4-8).

Peu importe ce que nous allons entreprendre cette année, puissions-nous pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec notre Seigneur et que tout soit fait dans l’amour. Méditons sur ces passages et que Dieu transforme nos cœurs de plus en plus selon le sien.

Nous aurons notre première retraite des femmes cette année. Les dates réservées sont les 21 et 22 avril, du vendredi soir au samedi soir. J’espère que vous viendrez en grand nombre. Nous avons une limite de 75 places. Contactez-moi si vous voulez vous inscrire. Le thème n’a pas encore été choisi, mais ce sera surtout un temps pour connecter, partager et prier ensemble.

Le nouveau Projet national des femmes est sorti en début décembre. J’ai décidé d’attendre après les fêtes pour en faire l’annonce, puisque êtes toutes déjà très occupées avec beaucoup de choses au mois de décembre.

Le projet s’appelle : La Parole vivante en Quechua, inspiré par 1 Pierre 1.23: « Puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la Parole vivante et permanente de Dieu ». 

L’objectif : amasser 150 000 $ pour offrir des outils d’alphabétisation basés sur la Bible  Quechua aux femmes des villages très éloignés de la cordillère des Andes et la jungle du Pérou.

Les raisons : Que les femmes aient accès à l’alphabétisation et à l’Évangile dans leur langue et que plus de femmes puissent partager la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ avec leur famille et leur communauté; Le Quechua continue d’être la langue principale des peuples autochtones des Andes; Les femmes quechuas sont souvent analphabètes. Dans les églises des montagnes, souvent plus de 80 % des femmes ne savent pas lire ou écrire dans leur propre langue.

Vous pouvez maintenant écouter la vidéo ci-dessous.

Autres ressources disponibles sur le site Web du bureau national de l'ACM.

Je vous encourage à montrer la vidéo dans vos groupes de femmes et vos églises et, surtout, à prier pour ce projet. C’est un projet national des femmes, mais ce n’est pas seulement pour les femmes.

Avisez votre trésorier d’envoyer vos dons aux District Saint-Laurent. Libellez le chèque au nom du District, en indiquant que c’est pour le projet national des femmes.

Que Dieu bénisse ce projet ; soyons généreuses pour que ces femmes au Pérou aient la chance de lire la Parole Vivante de notre Seigneur dans leur langue.

Je suis disponible pour des visites si vous le désirez.

En espérant se voir à la retraite!

Que le Seigneur vous bénisse,

Monika Breault

Responsable du ministère des femmes au Québec