Témoignage de Pierre Côté

Témoignage de Pierre Côté

« Maintenant, c’est le temps de mettre en pratique mon expérience de vie… » Pierre Côté, retraité en mission  

Avant ma retraite, c'était pratiquement impossible avec le travail et la famille de penser à la mission outre-mer. Maintenant c'est le temps de mettre en pratique mon expérience de vie, de m'approcher de Dieu de façon différente et d'aider à l'avancement du royaume de Dieu aux extrémités de la terre en allant moi-même.  Voici mon histoire de partir en Afrique comme retraité…  

En 1993, Dieu m'a interpelé par des missionnaires de l'ACM qui apprenaient le Français que je rencontrais régulièrement pour les aider à leur apprentissage. Ensuite, je suis devenu chrétien et je leur ai rendu visite en Afrique. De là est né mon intérêt pour le ministère, et plus tard le Seigneur m'a appelé à le servir outre-mer. C'était clair que je devais un jour partir en mission dans un autre pays ... Comme le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie… Jean 20,21.  

De 2009 à 2015, j'ai vécu 7 missions courte termes.  La durée de chaque mission a été de 4 à 12 mois en Afrique. J’ai eu plusieurs mandats, incluant gestionnaire du Centre Biblique de Niamey et proposé à l'accueil des étudiants au centre de soutien nommé Foyer Évangélique Universitaire où nous recevions une très grande majorité des étudiants musulmans. Par mon exemple et mon témoignage, Dieu m'a permis de partager ma foi.  

Dieu m'a béni premièrement en me donnant le désir, la santé et la possibilité de vivre ce genre d'expérience inoubliable. Ces courts termes m'ont permis de connaitre davantage le travail des ouvriers internationaux (missionnaires de carrière) et de les assister  dans leur ministère. J'ai pu découvrir le peuple Nigérien, leurs besoins spirituels et matériels. Je me suis fait ensuite de très bons amis locaux.   

C’est sur que ce genre d'expérience comporte certains défis comme trouver un domaine où ouvrer, un endroit pour loger ainsi que supporter la chaleur excessive du Niger. Ma famille m’a manqué aussi.  Mais, heureusement le Seigneur était  toujours là pour pourvoir à mes besoins et mon Église locale (L’ACM de Québec) m’a soutenu dans la prière et des messages d’encouragement. Je me suis adapté rapidement à la culture africaine.  

Étant retraité, j'ai utilisé ma pension pour défrayer les dépenses de mes missions. Heureusement, ma santé était bonne pour répondre au mandat demandé.  

Si vous avez des questions, ou vous  voulez explorer un tel appel de server le Seigneur dans la retraite, contactez Pierre Côté ([email protected]) ou Lorilee Jespersen ([email protected])